Skip to content

Monde arabe, les artistes font le printemps sur madame.lefigaro.fr

février 2, 2012

Mounir Fatmi

Électron libre de la création contemporaine, ce Tangerois a pris le monde comme champ d’investigation. Sa vitalité et ses inventions bousculent toutes les certitudes.

Je pense, donc je continue

Le printemps arabe et vous.
« Il y aura un avant et un après. C’est la première fois que quelque chose se réalise après des années de dictature, de manipulation et de promesses. »

Etre un artiste engagé ?
« Si être engagé veut dire s’intéresser au monde, avoir une pensée critique d’où extraire une esthétique, même de la pire violence, alors oui, je suis un artiste engagé. »

Qu’y a-t-il de contemporain en vous ?
« Mon arrogance et ma naïveté. Sans elles, je suis incapable d’avoir un jugement, prendre une décision ou commencer un projet. »

Orient, occident.
« Ce que la mondialisation a réussi, c’est faire perdre au vieux monde l’idée de centre en créant des réseaux. Il y a de nouvelles connexions entre l’Afrique et la Chine, la Chine et les pays arabes, les pays arabes et l’Amérique latine… »

Une raison de se lever le matin ?
« Je pense, donc je continue. »

Retrouvez l’article original sur la version papier de Madame Figaro ou en ligne en suivant ce lien.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s