Skip to content

Mat Collishaw, La vie de Château sur e-storming.com

avril 2, 2013

Capture d’écran 2013-04-02 à 16.47.00

« La vie de château »
Mat Collishaw
6 avril – 23 juin 2013

Le projet
Le centre d’art contemporain du château des Adhémar accueille une importante rétrospective du travail de Mat Collishaw, artiste britannique qui appartient à une génération de jeunes créateurs ayant émergé au début des années 90 sur la scène internationale. L’exposition est organisée autour de l’intitulé « La vie de château » et d’un travail en résonance avec l’identité, l’histoire, et la mémoire sensible de ce lieu de patrimoine.
Etablie d’une part autour d’un choix de pièces élues en référence aux maîtres anciens – Dürer, Georges de La Tour, Velasquez, Bacon.. – , d’autre part en lien avec la thématique paysagère et naturelle inhérente au travail de l’artiste, ce projet reflète l’observation qu’il fait des comportements humains dont il pointe les travers. Elle traduit en outre le regard que Mat Collishaw porte sur la société et ce qui l’environne.
Dans une seconde lecture, elle aborde les notions de Beau et de Sublime dans l’aspect excessif qui peut découler des images produites par l’artiste.
Et, plongeant dans l’histoire passée mais avec un traitement contemporain, Mat Collishaw inscrit aussi cette exposition dans une actualité prégnante en traitant de sujets sous-jacents mais fondamentaux tels que la vie, la mort, l’asservissement, l’exil, la religion, la nature…

Pendant ces vingt dernières années, Mat Collishaw a développé son travail artistique et ses oeuvres d’une manière très personnelle et très originale, recherchant constamment le sublime: fascination et effroi, beauté et terreur, transcendance et outrage. « La vie peut être belle de mille manières mais la cruauté et la tragédie sont toujours présentes, en arrière-scène ».

Renvoyant aux grands maîtres du passé, Mat Collishaw nous amène à des questionnements sur le croisement entre réel et illusion, entre passé et présent ou comment appréhender l’image sans détours.
Avec « La vie de château », l’artiste réanime le Château des Adhémar avec un passé artistique toujours présent, en utilisant les technologies du XXIème siècle les plus sophistiquées de l’image en mouvement dans des installations qui côtoient le fantastique.

L’artiste
Né en Angleterre en 1966 (Nottingham), Mat Collishaw se forme de 1986 à 1988 au Goldsmith College de Londres.
En 1988, il participe à l’exposition « Freeze », qui marque l’avènement de ce qu’on nommera ensuite le groupe des Young British Artists (YBA), grâce à une série d’expositions à la Saatchi Gallery à Londres. L’exploration artistique de Mat Collishaw s’affiche immédiatement dans une dualité constante entre vie et mort, splendeur et misère, beauté sublime d’une part, déréliction et corruption de l’autre. Dès lors, Mat Collishaw, qui utilise aussi bien la photographie, la peinture, l’installation et la vidéo, expose en Angleterre, à l’international et devient un artiste important de sa génération.

Le travail de Mat Collishaw est présent dans les collections de grandes institutions (sélection) : le Centre National d’Art et de Culture Georges Pompidou et la Fondation Antoine de Galbert – La Maison Rouge à Paris ; le Museum of Old and New Art, New South Wales en Australie ; la Tate, la David Roberts Art Foundation, la Collection Zabludowicz, la British Council Collection et The Saatchi Gallery, en Angleterre ; la Galleria Civica d’Arte Moderna à Turin, en Italie ; le Hunterian Museum and Art Gallery, à Glasgow ainsi que plusieurs musées et fondations aux Etats-Unis.

Mat Collishaw est représenté depuis 1992 par la Galerie Analix Forever à Genève.

En 2013, il exposera à Rome (« A propos du Caravage », Vision et illusion contemporaine »), Istanbul (Biennale), Londres (Blain Southern)

Les collaborations
Galerie Analix Forever (Genève), Verena Butt

L’édition
Un ouvrage accompagne l’exposition ; Mat Collishaw, l’horreur délicieuse » est une édition initiée par Barbara Polla galeriste genevoise de l‘artiste, autour de sept textes sur sept pièces choisies (Edition La Muette, Belgique). Disponible à la vente au château des Adhémar à partir du 6 avril 2013.

Les rendez-vous autour de l’exposition
Vernissage le samedi 6 avril 2013
Rencontre avec l’artiste à 11 heures. Vernissage à 12h.
Conférence à 15h avec Régis Durand, critique d’art et de photographie, Barbara Polla, galeriste, et Mat Collishaw.
Entrée libre le jour du vernissage.

Nuit européenne des Musées le samedi 18 mai 2013 de 19h à 23h.
Vidéo projections de Joanna Malinowska (Pologne) et Jhafis Quintero (Panama).
Entrée libre.

Adresse :
Château des Adhémar – Centre d’art contemporain
24 rue du château
26 200 Montélimar

Dates et horaires d’ouverture :
Exposition du 6 avril au 23 juin 2013. De 10h à 12h, et de 14h à 18h, du lundi au dimanche.

Plan -Accès : Située entre Valence et Orange, dans la Vallée du Rhône, la ville de Montélimar se situe à 150 km au sud de Lyon, 50 km au sud de Valence et 80 km au nord d’Avignon.
Le château des Adhémar se trouve sur les hauteurs du centre ville, à proximité de la chapelle des Carmes. Vous pouvez y accéder en voiture ou à pied (10 minutes depuis la gare, l’espace Saint-Martin et l’office de tourisme).

Par la route :
En venant du sud : Autoroute A7, Sortie 18 Montélimar Sud puis suivre direction Montélimar centre.
En venant du nord : Autoroute A7, Sortie 17 Montélimar Nord puis suivre direction Montélimar centre. Suivre indications « cimetière » vers le « château des Adhémar ».

Coordonnées GPS : N : 44.56 E : 4.755

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s