Skip to content

Tomorrow in Paris – VIDEO FOREVER 17 *Détournement – Rerouting*

juin 10, 2014

Wednesday June 11, 19h
Studio Frank Perrin
22 Visconti, Paris 6e

Capture d’écran 2014-06-09 à 18.12.10

L’exemple du film Emmanuelle Kant de Michalea Spiegel, récemment présenté au Palais de Tokyo (détournant Kant vers l’érotisme et Emmanuelle vers la philosophie) nous a incités à explorer plus avant comment ce procédé artistique riche en surprises esthétiques, poétiques voire caustiques est utilisé dans la vidéo contemporaine. L’abondance d’images et de messages en tous genres générée, en ce début de 21ème siècle, par notre société hyper-médiatique incite en effet les artistes à la réutilisation des images. L’arrangement peut en venir à supplanter la création, ce que consacre, dès les années 1990, l’esthétique du sampling (« échantillonnage »), basée sur l’emprunt radical. Cette ère de l’image « trouvée » accentue la pulsion artistique au détournement. Elle en enrichit aussi les contenus. La création vidéo contemporaine en est une illustration palpitante, qui n’hésite pas à réécrire l’histoire même du détournement (d’avion), comme l’a fait notamment Johan Grimonprez avec Dial History (1997) ; ou à recréer une histoire du temps – par accumulation, d’ailleurs, plus que par détournement – avec le désormais célébrissime Clock, montré au Centre Pompidou jusqu’au 2 juillet 2014.

By “Rerouting”, we commonly intend the re-use of existing images conveying various messages of artistic, political or advertising content, the goal being the critical reformulation of the existing message. The example of the film Emmanuelle Kant by Michaela Spiegel recently presented at Palais de Tokyo and which diverts Kant towards eroticism and Emmanuelle towards philosophy, led us to further explore how this artistic method, a method rich in aesthetic, poetic, critical and ironic surprises, is currently being used by contemporary video artists. The infinite amount of images and messages generated by our media society in this beginning of 21st century, encourages the artists to reuse existing ones. Since the 1990s, the era of radical sampling states that “arranging” is indeed a way of creating. Found footage – found images – reinforce the impulse to “reroute” and enriches the artistic contents. Contemporary video offers a fascinating illustration of these phenomena and some artists, such as Johan Gimonprez with Dial History, even rewrite for us the history of rerouting (skyjacking) ; or recreate a story of time, by accumulation actually rather than by rerouting, such as Christian Marclay with the henceforth ultra-famous The Clock, currently shown at Centre Pompidou.

Videos by: L’Imitateur, Johan Grimonprez, Andrea Mastrovito, Julien Prévieux, Pierre Bismuth, Christian Marclay, Claude Closky, Laurent Fiévet, Christelle Lheureux, Michaela Spiegel, Tobias Bernstrup, Pascal Lièvre, mounir fatmi

Thanks to: Manuel de Santaren, Claudia Cargnel, Jousse Entreprise, Jean-Michel Pancin & Frank Perrin

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s