Skip to content

La Moto de Pirsig : Le traité du zen et de l’entretien des motocyclettes

juillet 21, 2014

Refaite à l’identique par Conrad Bakker, pièce après pièce, en bois peint : l’artiste, ainsi, se réapproprie la production à la mesure et au rythme de l’homme – de l’artiste. Conrad Bakker, de ce fait, rend compte de l’état de concurrence entre le monde de l’art et celui de la production, l’artiste se donnant comme mission de critiquer et de ré-humaniser, d’un même tenant, les “objets”, et de doter ces objets (ses œuvres) d’un supplément d’âme et de symbolique artistique.
Réalisée pour Motopoétique, l’œuvre se trouve désormais exposée au Frac Languedoc-Roussillon, car “L’art est une construction”.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Capture d’écran 2014-07-21 à 14.10.46

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s