Aller au contenu principal

Guillaume de Sardes à Tanger

avril 15, 2020

Parmi les errances de Guillaume de Sardes, Tanger est l’une des plus actuelles. « L’histoire de cette ville est inextricablement liée à celle de la littérature. » Sur les pas des écrivains de la Beat Generation mais surtout de Genet, Guillaume de Sardes flâne dans les rues étroites et tortueuses de la Kasbah. « Ici, écrit-il, l’inactivité n’est pas coupable. Tanger est à la marge de la vie contemporaine, comme elle est aux confins du Maroc, au bord de l’océan. » En 2018, Guillaume de Sardes publie Genet à Tanger. Un livre comme un joyau, délicat à l’œil et au toucher, qui recèle les vastes connaissances de son auteur sur Genet, sa vie et ses écrits. S’il nous invite au voyage, c’est à un voyage immobile, dédié à la contemplation du monde. En 2019, Guillaume de Sardes réalise le court métrage, Genet à Tanger : un extrait à visionner ici et prépare désormais, en collaboration avec mounir fatmi, une exposition de photographies dédiées à la ville de Tanger. Guillaume de Sarde, dans ce nouveau travail, privilégie une approche subjective, sensible à la fuite du temps, en équilibre entre le documentaire et la fiction. Certaines de ces photographies vous sont proposées ici en avant-avant-première.
 




Pour toute information sur ces photographies de la série Méditerranée, 2019, merci de contacter barbara.s.polla(@)gmail(dot)com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :