Skip to content

L’expression Méditerranéenne d’Ali Kazma

mai 28, 2015

Capture d’écran 2015-05-27 à 18.53.42

L’exposition « Expressions méditerranéennes – De la poésie à l’engagement » dont le commissariat est assuré conjointement par Jean-Luc Monterosso, Philippe Sérénon et Ricardo Vazquez, est présentée à l’Hôtel des Arts de Toulon du 23 mai au 14 juin 2015.

Cette exposition permet de découvrir et d’approfondir le travail vidéo de 14 artistes méditerranéens dont certains privilégient la forme comme en témoignent les vidéos de Ange Leccia, Beatrice Pediconi, Miller Levy, Noa Gur, Chris Quanta ou encore Alain Fleischer, et d’autres se révèlent davantage engagés et préoccupés par les questions sociétales contemporaines tels que Ali Kazma, Joan Fontcuberta, yto Barrada, Mehdi Meddaci, Joseph Dadoune, Mohamed Bourouissa, Leïla Alaoui ou encore JR.

Pour plus d’informations, cliquer ici.

Les Oiseaux du Paradis

mai 27, 2015

Julien Serve et Maro Michalakakos exposent en ce moment à la boutique de la mythique librairie Ofr ouvert de 11h à 19h – 3 rue Paul Dubois, dès 18h, métro Temple

Julien Serve écrit, à propos des oiseaux de Maro Michalakakos :

« Les aquarelles de Maro Michalakakos semblent signifier un monde animalier idyllique presque candide. A y regarder de plus près des duos improbables y évoluent. Hostiles. Becs, poils, mandibules et plumes s’y frottent s’y piquent s’y entrechoquent dans une joute colorée. A chaque oiseau son parasite, son empêcheur de nicher en rond. »

imageCapture d’écran 2015-05-18 à 08.53.54

Dana Hoey and her fighters at MASS MoCA

mai 27, 2015

Artists’ Choice: An Expanded Field of Photography

On view beginning May 23, 2015
MASS MoCA Galleries
87 Marshall Street
North Adams, MA 01247

DANA HOEY

In conjunction with a solo exhibition of work specifically made for MASS MoCA, Liz Deschenes has curated a group exhibition featuring six artists whose work expands the field of photography. Dana Hoey, Miranda Lichtenstein, Craig Kalpakjian, Josh Tonsfeldt, Sara VanDerBeek, and Randy West will be represented with a combination of new and existing work (chosen by the artists themselves) that demonstrates their wide-ranging approaches to their art. Several of the featured artists make work that is considered photographic but is camera-less, while, for others, photography has laid the groundwork for the moving image or functions as a jumping-off point for sculptural investigations.

For more information, click here.

To watch a capture of the piece with Dana Hoey, click here.

 

Ce soir, des oiseaux et des bulles

mai 26, 2015

image-1

Nous nous réjouissons de vous accueillir ce soir à la boutique de la mythique librairie Ofr – 3 rue Paul Dubois, dès 18h, métro temple, au soleil tout près du Parc de la Mairie du 3è !

Pour “vernir” les Oiseaux du Paradis, ceux colorés, élégants, d’une violence cachée, de Maro Michalakakos qui évoquent le titre de l’un de ses catalogues, Violente beauté … et ceux fragiles, tendres, drôles, féroces aussi, comme l’encre dont il se sert désormais, de Julien Serve.

Vous les avez vus tous les deux au MAC à Lyon ; tous les deux dans Direction artistique au début de l’année ;

Maro Michalakakos a écrit sur les dessins de Julien Serve et comme elle le dit si bien : “Julien démasque, défait, déconstruit, puis nous propose en lieu et place de la magie initiale un surréalisme libre, drôle et émouvant.”

Le paradis en somme… À tout à l’heure !

Pour en savoir plus sur l’exposition, cliquez ici.

Cette année les commémorations n’auront pas lieu, Adrian Schindler au CentQuatre

mai 21, 2015

Capture d’écran 2015-05-21 à 12.00.50©Adrian Schindler

Présentation d’un work in progress

Cette année les commémorations n’auront pas lieu

2ème présentation: glissements de terrain

Atelier 15, Le CentQuatre – 5 rue Curial, 75019, Paris

Le 22 mai 2015 à 19h

La performance Cette année les commémorations n’auront pas lieu est une tentative de fuite, très certainement vouée à l’échec. C’est le récit d’une improbable rencontre entre deux monuments aux morts étrangers et leur désir commun de changer d’identité et de mettre les voiles. Alors que l’on fait le plus souvent dire aux pierres ce que l’on veut, nous leur prêterons au contraire l’oreille. Ces pierres des plus symboliques égraineront de micro-histoires, d’insignifiantes épopées à l’ombre des discours ordonnés et du tourisme de mémoire. Entre mauvaises herbes, traces d’animaux sauvages et infimes ruissellements, nous essaieront de mettre en péril des prises de positions, de sédimenter des acquis et de modestement, à notre échelle, déplacer des frontières.

Un projet d’Adrian Schindler en collaboration avec Eulàlia Rovira et Romain Trinquand

Les places sont limitées. Si vous souhaitez venir, réservez en cliquant ici.


The performance This Year the Commemorations won’t Take Place is an attempt to escape, most likely doomed to fail. It is the account of an improbable encounter between two foreign war monuments and their common desire to change identity and to set sail. Whereas we usually tend to make the stones say whatever we want, we will on the contrary lend them an ear. These highly symbolical stones will tell micro-histories, insignificant epics in the shadow of orderly discurses and memory tourism. Amongst weed, wild animal traces and tiny streams, we will try to jeopardize position statements, sediment out the granted and modestly, at our scale, displace borders.

A project by Adrian Schindler in collaboration with Eulàlia Rovira and Romain Trinquand

For more information, click here.

L’inquiétante étrangeté de Rachel Labastie à la Galerie du Chacha

mai 20, 2015

Capture d’écran 2015-05-20 à 12.27.52©Rachel Labastie

L’espace de quelques heures, le ChaCha Club (47, rue Berger, Ier arrondissement de Paris) va se transformer ce mercredi soir en lieu d’exposition de 19h à 23h. Réunis sous le thème de «l’inquiétante étrangeté» (commissariat : Gwenaël Billaud) emprunté à Freud, une dizaine d’artistes – Bruce LaBruce, Arnaud Labelle-Rojoux, Alison Bignon, Alberto Sorbelli, Joël Hubaut, Thomas Lévy Lasne, Rachel Labastie, Pascal Lièvre, Tom de Pékin, Simon Nicaise & Tony Regazzoni – présentent leurs œuvres dans le cadre d’une galerie éphémère qui promet d’être chaque mois réactivée.

« L’ Unheimliche -inquiétante étrangeté- est un concept particulier exploré par Freud en 1919 qui qualifie l’impression provoquée par des situations ou des phénomènes que chacun de nous rencontre dans la vie réelle ou dans les œuvres d’art . Cette sensation fait naître un malaise ou au contraire l’enchantement. Une inquiétante étrangeté émane des œuvres. « 

Pour plus d’informations, rendez vous sur Technikart (partenaire de l’exposition) et cliquer ici.

Les Oiseaux du Paradis de Maro Michalakakos & Julien Serve @Ofr

mai 19, 2015

Maro Michalakakos & Julien Serve

Les Oiseaux du Paradis

 

 

Vernissage le 26 mai à partir de 18h

Ofr La Boutique, 3, rue Paul Dubois

Paris 3ème, Métro Temple/République

Exposition du 26 mai – 31 mai, de 11h à 19h et sur RV

Contact : Nicolas Etchenagucia 06 84 84 65 77

Cette exposition qui investira l’espace de la mythique librairie parisienne Ofr aborde le thème de l’oiseau par le biais de l’amour, de la mort, de l’accouplement et marque une collaboration inédite entre deux artistes contemporains : Julien Serve et Maro Michalakakos.

Julien Serve, artiste français, s’est déjà intéressé, avec son œuvre Oiseaux de mauvais augures, à la représentation de l’oiseau en tant qu’annonciateur d’une mort imminente dans le cinéma du 20ème siècle. Depuis, l’artiste affirme volontiers lui même à propos de l’oiseau : « J’en ai fait le sujet de mes nouvelles obsessions. Mon nouveau terrain de chasse. Motif à dessiner jusqu’à l’épuisement, la perte ». Cette fascination presque obsessionnelle de l’oiseau en tant que sujet d’art, nous la retrouvons également dans la réflexion de l’artiste grecque Maro Michalakakos. Les aquarelles de la plasticienne, qui vit et travaille à Athènes, représentent des « rencontres » sexuelles improbables entre des animaux qui sont des ennemis jurés dans la nature. Les œuvres de Michalakakos, au calme apparent, recherchent délibérément l’équilibre entre fantasme et réalité. D’après l’artiste, ces peintures « sont en fait une hypothèse de travail, où deux univers parallèles semblent se rejoindre grâce à la fantaisie. Cela porte notre inconscient à réfléchir au sens claustrophobe de la coercition et à la notion de tolérance. »

Prochaine exposition de Maro Michalakakos à Analix Forever à Genève : le 3 septembre 2015, avec Rachel Labastie.

Prochaine exposition de Julien Serve à Analix Forever à Genève : le 10 octobre 2015, avec Frank Smith.


 

“The Birds of Paradise” by Maro Michalakakos and Julien Serve will fly through and fill the new exhibition space of the iconic Paris library Ofr, opening on May 26. Love and death, and mating in Paradise, represents an novel collaboration between Julien Serve and Maro Michalakakos, continuing their common participation to two recent group shows : “Motopoetics” @ MAC Lyon in 2014 and “Direction Artistique” @ Magda Danysz Gallery in 2015.

Julien Serve, a French artist, has developed an obsessive interest in drawing birds, since his first presentation of his Birds of Ill Omen, inspired from the role of birds as messengers of death in cinema. Birds have become for the artist one of his favorite “hunting ground”, source of inspiration, everyday companions of his sketch books. This fascination for birds as subject of art is shared by Greek artist Maro Michalakakos, who lives and works in Athens. Her fine watercolors represent improbable sexual encounters between animals who are enemies in nature. The works by Maro Michalakakos, though apparently calm, and particularly elegant, explore the interface between reality and fantasy. For the artist, these paintings are “a working hypothesis, where two parallel universes join in fantasy. This reveals the claustrophobic sense of coercion to our subconscious and drives us towards the sense of tolerance”.

 

 

This email was sent to *|EMAIL|*

why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences

*|LIST:ADDRESSLINE|*

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 677 autres abonnés